Untitled design (24).png

THE PROPOSAL

A New York, Andrew Paxton (Ryan Reynolds) est l’assistant de la tyrannique Margaret Tate (Sandra Bullock), éditrice aussi psychorigide que glaciale. Quand elle apprend que son visa expire et qu’elle risque de perdre son job, elle force Andrew à l’épouser pour éviter l’expulsion vers le Canada. Celui-ci accepte de participer à la supercherie, mais à ses conditions… Problème : les services de l’immigration s’en mêlent et les contraignent à jouer les amoureux transis en Alaska, dans la famille d’Andrew.


3 bonnes raisons de regarder : 

1) Parce que malgré ses mimiques incessantes qui peuvent agacer, Sandra Bullock
reste l’une des reines de la comédie romantique, à égalité avec Julia Roberts,
d’ailleurs premier choix pour le rôle. Et qu’elle réussit toujours à donner une franche
gaieté et une délicieuse légèreté à un scénario cousu de fil blanc qui tombe
malheureusement trop vite dans une ode guimauve et un brin réac à la famille.

2) Pour Betty White, qui interprète à la perfection une grand-mère totalement déjantée,
et nous donne envie de passer toutes nos vacances avec mamie ! L’actrice bientôt
centenaire, aux 70 ans de carrière, est comme d’habitude mémorable, et prouve qu’il
n’y a pas d’âge pour attraper la lumière.

3) Parce qu’il y a peu de films où vous verrez Ryan Reynolds à moitié nu. Et si comme
nous, vous avez été frustrés devant Deadpool, - qu’est-ce que c’est que cette idée
de masquer Ryan ?!, et un peu en manque de sensations fortes - Covid et
confinements obligent – voilà qui remettra les compteurs à zéro !