2.png

THE HOLIDAY

Amanda (Cameron Diaz), créatrice de bandes annonces dans le LA branché, et Iris (Kate Winslet), journaliste anglaise exilée dans un cottage paumé, décident d’échanger leurs maisons pour Noël, histoire de changer d’air et d’oublier leurs déconvenues sentimentales. Mais un compositeur de musique de films (Jack Black) et un veuf sexy (Jude Law) viennent bientôt perturber leur séjour et combler leur manque affectif.

3 bonnes raisons de regarder :

1) Parce que cette comédie nous glisse à l’oreille qu’il suffit d’échanger son appartement avec celui d'une inconnue pour changer de vie. Et en 2020, après deux confinements, quatre mois passés à voyager, le pied lourd, entre notre salon, notre chambre et notre cuisine, on est prêtes à le croire. Et on veut bien aller n’importe où, même au fin fond de la campagne anglaise, dans un cottage sans chauffage, du moment qu’on n’est plus chez soi !

2) Parce que c’est aussi ça la magie des films de Noël : réussir à nous fait croire à l’impossible et surtout aux miracles. Oui, en regardant The Holiday, nous aussi on pense pouvoir, en un seul clic, échanger notre deux-pièces sans charme contre une superbe villa californienne plantée au milieu du tout Hollywood. Ça arrive bien à Kate, après tout… Et on croit possible aussi qu’à peine arrivée, un inconnu aussi beau que Jude Law frappe à notre porte, qu’il ne s’agisse pas d’un psychopathe mais de l’homme parfait, sensible et attentionné, en qu’en cinq minutes top chrono, on l’ait déjà emballé. Ça arrive bien à Cameron après tout…

3) Parce que le duo d’actrices Kate Winslet et Cameron Diaz s’amuse, cela se voit, et que leur énergie est contagieuse. Kate Winslet est lumineuse en amoureuse inconsolable. Cameron Diaz est hilarante – comme à son habitude - en bombe ultrasophistiquée perdue dans la campagne anglaise. Et comme la jeune maman a décidé de se retirer définitivement des studios pour pouponner avec son homme, Benji Madden, le guitariste des Good Charlotte, c’est l’occasion aussi de s’offrir une petite rétrospective !