Untitled design (15).png

PRÊTE-MOI TA MAIN

A 40 ans, Luis (Alain Chabat), nez chez un grand parfumeur, mène une vie épanouie de célibataire accro aux liaisons d’un soir et à la liberté qui va avec. Mais face au harcèlement de sa mère et de ses cinq sœurs, qui aimeraient le voir marié fissa, Luis décide d'engager Emma (Charlotte Gainsbourg) pour jouer le rôle de sa fiancée et le plaquer le jour des noces. Évidemment, rien ne se passe comme prévu...


3    bonnes raisons de regarder : 

1)    Ça fait du bien de regarder une comédie romantique mettant en scène une femme seule mais pas désespérée, prête à adopter un bébé en solo, venant casser l’idée trop souvent véhiculée qu’il faut être deux pour être heureux. Non, toutes les célibs de la planète n’ont pas passé le confinement en chialant « All by myself » ! Et malgré sa vision relativement conformiste du mariage, ce film a le mérite de rappeler que le couple, pour les plus idéalistes, et parfois les plus égoïstes (bon, oui, ça va, on l’admet !), c’est d’abord une affaire de désir et non de devoir ou de pression familiale et sociale.

2)    Ça fait du bien, aussi, de regarder une comédie romantique dans laquelle le lead mâle a les mêmes défauts que nos ex (incapacité à couper le cordon avec maman, immaturité maladive qui le rend incapable de se résoudre à grandir et encore moins à aimer, notion du courage toute relative…). C’est déculpabilisant : ça permet de nous rappeler pourquoi nous avons fui à la vitesse d’Usain Bolt et de ne pas avoir de regrets. Oui, Luis, le héros, est capable de dire : « J’avais décidé de fuir cette maison, pour partir seul, à l’aventure. Mais pas ce soir-là, parce qu’il faisait un peu froid, dehors, quand même ». Eh oui, les hommes quoi…

3)    Enfin, ce film nous remet les yeux en face des trous et vient nous rappeler que l’alliance de ces deux êtres si imparfaits, dans le monde moderne, ça ne donne pas, comme dirait Alfred de Musset « une chose sainte et sublime ». Non, dans la vie, la vraie, ça donne plutôt un dialogue de Prête-moi ta main : 

- Pour dégouter quelqu'un il faut d'abord connaitre ses goûts.
- Pas forcément.
- Bah si.
- Non
- Si.
- Non.
- Bah si.
- Non.
- Si.
- Non.
- Bref.

Bref, ils s’aiment quoi…

Prête-moi ta main est visible sur MyCanal, Youtube.