16.png

BRIDESMAIDS

(MES MEILLEURES AMIES)

La vie d'Annie Walker (Kristen Wiig), c'est la loose avec un grand L. Sa pâtisserie a fait faillite, son mec l'a quittée, et son plan cul (Jon Hamm) est un mufle. Quand sa meilleure amie Lilian (Maya Rudolph) lui annonce qu'elle se marie et lui demande d'être témoin et de lui organiser son EVJF avec 4 autres demoiselles d'honneur aux caractères radicalement différents, elle est évidemment très heureuse pour elle, mais ça lui renvoie tout l'échec de sa propre vie en pleine face. Alors, quand en plus il y a Helen (Rose Byrne) aka Madame Parfaite qui essaie de lui piquer sa copine, c'est burn-out et ennuis avec la police (Chris O'Dowd) assurés !

 

3 Bonnes raisons de regarder : 

1) Quand Very Bad Trip rencontre la romcom, ça donne Bridesmaids. On doit d'abord le scénario à Kristen Wiig herself et Annie Mumolo. Kristen Wiig, c'est un peu l’une des reines de la comédie US : longtemps au casting de Saturday Night Live, on la croise dans des productions comme le poétique La vie rêvée de Walter Mitty ou l'improbable Welcome To Me. Le casting déjanté fonctionne à merveille, avec Rose Byrne en bourgeoise coincée, la toujours excellente Melissa McCarthy, la bonne copine Maya Rudolph dont la présence en éternel second rôle est toujours un indice d'un bon moment à passer... Le film a quand-même hérité, au passage, de 44 nominations (dont 2 aux Golden Globes et 2 aux Oscars).

 

2) Parce qu'en plus d’offrir une comédie barrée doublée d'une romance, le film aborde aussi le sujet de l'amitié avec un grand A. Celle des vies qui suivent la même trace jusqu'à ce que l'une attrape le bonheur au vol et que l'autre reste sur le quai. Celle qui ne va pas sans son lot de petites rivalités, envies, rancœurs malgré tout l'amour sincère qu'on porte à sa BFF.

 

3) Pour cette scène (attention spoilers) totalement jouissive lors de la Wedding Shower plus-que-parfaite organisée par Helen : un pétage de plomb XXL d'Annie que même le surmoi semble avoir abandonnée. Vous savez... ce petit grain de moutarde qui vous fait vriller et franchir le point de non-retour, sans que vous soyez à même de vous préoccuper ni des conséquences ni du côté très très gênant de la scène... 

Et cerise sur la pièce montée, le chiot labrador en guise de cadeau aux invités (on vous le dit... On adore la détester Helen !)