TOP 10 des films européens

Orgueil et Préjugés (2005)

Orgueil et Préjugés (2005)
Évaluer cet élément
(2 Votes)
  • Réalisateur Joe Wright
  • Date de sortie 2005
  • Acteurs principaux Keira Knightley, Matthew MacFadyen
  • Pays Angleterre, France, Etats-Unis
  • Note 10 / 10
  • Synopsis

    Dans un petit village d'Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L'arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elisabeth dans des affaires de coeur tumultueuses.
    Cette dernière découvre l'amour en rencontrant le bel et aristocratique Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s'ensuivent avant de tomber dans les bras l'un de l'autre à la grande surprise des Bennet.

    Source : Allociné

  • Avis

    Si vous avez lu mon avis sur Jane Eyre, vous avez compris que j'étais une inconditionnelle de la littérature anglaise du 18-19e siècle. Mon auteur préférée est bien entendu Jane Austen qui nous livre les prémisses de la comédie romantique telle qu'on la connaît aujourd'hui. Mais nous ne sommes malheureusement pas ici pour débattre de cette oeuvre.

    Si vous avez vu la version de la BBC de 1995 qui est pour moi la meilleure de toutes, je pense qu'il vaut mieux que vous ne compariez pas les deux en raison des formats film - série télévisée très différents.

    La première chose qui saute aux yeux, c'est le choix de l'actrice incarnant Elisabeth Bennet : Keira Knightley est pour née pour jouer un tel rôle. Ses origines parlent pour elle. Cette dernière a également compris la fierté qui anime le personnage tout comme son langage et son humour uniques.

    J'avais plus d'appréhension au sujet de Matthew MacFadyen. Désolée pour ses fans mais je le trouve un peu benêt, ce qui contraste avec le personnage orgueilleux de M. Darcy. Après avoir vu le film, mon avis est désormais tout autre, mea culpa. Sous son regard bleu océan, il a su tenir son rôle par sa présence et sa prestance. Oui les filles, vous pouvez rêver d'un tel M. Darcy !

    Le couple a une véritable alchimie, j'ai trouvé leurs scènes très bien retranscrites par rapport à l'oeuvre de Jane Austen malgré la difficulté qu'impose le format au cinéma. Certes, il manque certains passages, mais cela reste un couple très convainquant.

    Les autres atouts non négligeables sont la beauté des décors, les costumes d'époque (ah ce que j'aurais aimé porter une de ces robes !) et l'OST. Mention spéciale aux personnages secondaires comme M. Bennet et M. Bingley que je percevais exactement de cette façon en lisant le livre.

    Bref, cette romance historique est pour moi l'une des meilleures que j'ai vues au cinéma. A consommer sans modération !



Joséphine

Joséphine
Évaluer cet élément
(2 Votes)
  • Réalisateur Agnes Obadia
  • Date de sortie 2012
  • Acteurs principaux Marilou Berry et Mehdi Nebbou
  • Pays France
  • Note 7,5 / 10
  • Synopsis

    Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants. Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire… Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures.

    Source : Allociné

  • Avis

    Comme je le répète assez souvent, je ne suis pas spécialement fan des romcoms à la française. En revanche, j'apprécie Marilou Berry pour ses nombreux rôles de fille "méchante" et aigrie. De ce fait, je ne pouvais pas passer à côté de cette comédie romantique un peu spéciale.

    Les scènes cocasses sont nombreuses et donnent un cadre sympathique au film. Il faut dire que l'histoire d'amour en elle-même ne donne pas lieu à de véritables scènes développant les sentiments entre les deux acteurs. C'est plutôt grâce au fait que Joséphine partage son quotidien avec Gilles en l'observant qu'elle se rend compte qu'elle est tombée amoureuse de lui (de son côté, c'est déjà acquis de toute façon).

    On ajoute à cela des amis un brin timbrés, des animaux (oui, c'est important), des musiques rythmées et une fin digne d'une romcom américaine et vous obtenez un film divertissant et sans prise de tête !



Rouge rubis

Rouge rubis
Évaluer cet élément
(2 Votes)
  • Réalisateur Felix Fuchssteiner
  • Date de sortie 2014
  • Acteurs principaux Maria Ehrich et Jannis Niewöhner
  • Pays Allemagne
  • Note 7,5 / 10
  • Synopsis

    Gwendolyn est une jeune londonienne ordinaire. Un jour, alors qu’elle rentre du lycée, elle est soudainement transportée en 1900 par une force inconnue. De retour dans le présent, elle est approchée par une société secrète qui la surveille depuis sa naissance. Elle est en fait la dernière voyageuse, le Rubis. Aux côtés de son charmant partenaire Gideon de Villliers, elle devra voyager à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions…

    Source : Allociné

  • Avis

    Rouge rubis constitue le premier tome de la trilogie imaginée par Kerstin Gier, précédé par Bleu Saphir et Vert EmeraudeJe ne l'ai pas encore lue, donc mon avis ne portera que sur le film en lui-même.

    Il s'agit à première vue d'une histoire pour adolescents sur fond de fantastique (jurisprudence Twilight). C'est vrai, le film en use et en abuse même par moments. Mais il n'empêche que l'histoire d'amour entre nos deux héros fonctionne. Oubliez le larmoyant grotesque à la Twilight, vous assisterez ici à des scènes cocasses mais néanmoins sérieuses, tout au long du film, rapprochant petit à petit nos protagonistes au caractère bien trempé.

    J'ai tout de même une préférence pour le personnage de Gwendolyn, par sa simplicité qui la rend vraiment sympathique. On se rend bien compte qu'il y a certains mystères l'entourant, ce qui la rend aussi intéressante. Concernant Gideon, on peut craindre au début qu'il ne soit qu'un "beau gosse" que notre héroïne doit conquérir. On peut garder cette impression pendant les premières minutes du film, mais au fur et à mesure, on comprend que lui aussi a un environnement intriguant (sa famille). Par contre, sérieux mec, comment peut-on avoir des cheveux aussi longs au 21ème siècle ?!!

    Le synopsis est quant à lui plutôt novateur puisqu'il porte sur les voyages dans le temps. En tant que passionnée d'histoire, ce fût pour moi l'un des atouts majeurs du films : décors, costumes, personnages d'époques allant du 17ème siècle à aujourd'hui... tout y passe. Les effets spéciaux auraient pu être meilleurs, mais curieusement, j'ai trouvé qu'ils rajoutent du charme au film. On regrette au final que l'histoire d'amour l'emporte sur la mission qui reste quand même de sauver le monde (bon OK, comme souvent). Plus de voyages dans le temps, moins de blabla et d'ellipses auraient donc été les bienvenus.

    Bien entendu, comme toute adaptation de ce type de saga, la fin nous laisse sur notre faim. Mais ayant vu Bleu Saphir, je peux vous assurer que le meilleur reste à venir (notamment parce que Gideon coupe enfin ses cheveux à la c..). Bref, je recommande !



Chalet Girl

Chalet Girl
Évaluer cet élément
(6 Votes)
  • Réalisateur Phil Traill
  • Date de sortie 2010
  • Acteurs principaux Felicity Jones, Sophia Bush, Brooke Shields, Ed Westwick, Bill Nighy
  • Note 8 / 10
  • Synopsis

    Ancienne championne de skateboard, Kim travaille désormais comme hôtesse d’accueil dans un chalet et tombe sous le charme du fils de son patron...malheureusement fiancé à une autre. La jeune femme s'inscrit alors à la prochaine compétition de snowboard, espérant remporter les 25 000 dollars de récompense...

  • Avis

    Beaucoup d'acteurs plus ou moins connu dans ce film, dont je n'avais pourtant jamais entendu parler avant de le voir aujourd'hui. On retrouve ainsi Sophia Bush qui jouait dans Les Frères Scott, Ed Westwick que certains auront pu voir dans Gossip Girl et enfin, Bill Nighy, toujours aussi délicieusement décalé.

    Un casting plutôt bon donc, notamment Ed Westwick qui nous offre ici une très bonne prestation. Alors oui, certains diront qu'il a une tête un peu étrange au premier abord...Mais quel charme ! Et puis le rôle de jeune richissime lui va si bien... Son duo avec Felicity Jones est dynamique et pétillant, bref, leur couple est crédible et attachant. 

    Les personnages secondaires sont sympathiques à suivre et apportent quelques touches d'humour au film. Ils ont également le mérite de ne pas être trop stupides (exception faite du frère du héros et d'une blonde dont je ne me souvient plus le nom). 

    Enfin, les scènes de Snowboard sont très bien mises en valeur. Dynamiques et rafraichissantes, elles donnent presque envie de s'y mettre ! En outre, rythmées par une bonne-son très sympathique et adaptée, les scènes de compétitions sont un délice pour toute personne aimant les rom com sportives. 

    Bref, ce film est mon petit coup de coeur de la semaine !



Populaire

Populaire
Évaluer cet élément
(5 Votes)
  • Réalisateur Regis Roinsard
  • Date de sortie 2012
  • Acteurs principaux Romain Duris, Déborah François
  • Note 7,5 / 10
  • Synopsis

    Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…

    Source : Allociné

  • Avis

    Je ne suis en général pas très fan des comédies françaises, pour autant, Populaire m'a séduite.
    Alors son intrigue se base sur un sujet qui n'est pas forcément très passionant au premier abord (les concours de dactylographie), le film réussit à rendre les scènes de concours palpitantes et dynamiques.
    Le duo Duris/François fonctionne en outre bien mieux à l'écran que ce que j'aurais pu imaginer.
    Bref, je recommande !



Joue-la comme Beckham

Joue-la comme Beckham
Évaluer cet élément
(4 Votes)
  • Réalisateur Gurinder Chadha
  • Date de sortie 2002
  • Acteurs principaux Parminder Nagra, Keira Knightley, Jonathan Rhys Meyers
  • Pays Angleterre, Allemagne, Etats-Unis
  • Note 7,5 / 10
  • Synopsis

    Jess Bhamra, une jeune fille d'origine indienne, vit avec sa famille en Angleterre. Ses parents aimeraient la voir finir ses études et faire un beau mariage dans le respect des traditions de leur pays d'origine. Mais la demoiselle ne rêve que de ballon rond.
    Comme son idole, le champion David Beckham, elle passe le plus clair de son temps à jouer au football. Lorsqu'une jeune Anglaise, Jules, l'invite à prendre place dans une équipe féminine, c'est le début d'une belle amitié et d'une grande aventure.

    Source : Allociné

  • Avis

    Ce film se concentre principalement sur le rêve de Jess : jouer parmi l'élite du football féminin. On découvre ainsi une famille indienne très traditionnelle qui ne veut pas en entendre parler. Du côté de son amie Jules, on a une famille typique anglaise avec une mère pensant également qu'une fille ne devrait pas passer son temps à jouer au football. J'aime assez ce parallèle qui a donné lieu à certaines situations cocasses.

    Les matchs et les entraînements me semblent plutôt réalistes, d'autant plus que l'actrice a dû travailler durement pendant des semaines pour arriver à ce résultat. J'ai beaucoup aimé son duo avec Keira Knightley (encore une fois très juste dans son rôle) sur et en dehors du terrain.

    L'histoire d'amour passe du coup au second plan même si on y voit une certaine évolution, à l'image du rêve du personnage principal. Le couple est touchant, surtout lorsque les deux parlent de leurs cicatrices. Quant à la fin, elle vaut aussi le coup d'oeil.

    Mention spéciale à Beckham qui apparaît tout de même dans deux scènes du film !



20 ans d'écart

20 ans d'écart
Évaluer cet élément
(6 Votes)
  • Réalisateur David Moreau
  • Date de sortie 2013
  • Acteurs principaux Virginie Efira, Pierre Niney
  • Pays France
  • Note 7 / 10
  • Synopsis

    Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

    Source : Allociné

  • Avis

    J'avoue avoir commencé ce film avec pas mal d'a priori car je suis peu fan des comédies romantiques à la française. De même, j'étais peu enchantée à l'idée du mix que cela donnerait avec ce pseudo-phénomène de société qu'est la femme cougar. 

    Et pourtant ! Le duo Efira-Niney fonctionne à merveille. Je ne dis pas que j'ai été impressionnée par leur jeu d'acteur, mais globalement c'était plutôt bien joué. On finit même par rire de la différence d'âge, mention spéciale au scooter de Balthazar à moitié cassé et rose à la Hello Kitty. J'ai également beaucoup aimé la scène avec la photographe vers la fin : "Oh dis donc regarde, ils ont rétréci Dujardin !" On retrouve bien d'autres références comme la fameuse Miranda Priestly du Diable s'habille en Prada.

    Sans être révolutionnaire ni imprévisible, le film a au moins le mérite d'être frais et de nous faire bien rire.



LOL

LOL
Évaluer cet élément
(3 Votes)
  • Réalisateur Lisa Azuelos
  • Date de sortie 2009
  • Acteurs principaux Sophie Marceau, Christa Theret, Alexandre Astier
  • Pays France
  • Note 6 / 10
  • Synopsis

    LOL ? Ca veut dire Laughing Out Loud - mort de rire - en langage SMS. 
    C'est aussi comme ça que les amis de Lola l'appellent. Pourtant, le jour de sa rentrée, Lola n'a pas le coeur à rire. Arthur, son copain, la provoque en lui disant qu'il l'a trompée pendant l'été. Et sa bande de potes a le don pour tout compliquer. Tout comme sa mère, Anne, avec qui le dialogue est devenu impossible, et pas seulement parce qu'elle ignore ce que LOL signifie. Que ses parents aient divorcé est une chose. Qu'Anne traite son ado comme une enfant en lui mentant sur l'essentiel, par exemple sur le fait qu'elle revoit son ex en cachette ou qu'elle se fait draguer par un flic, en est une autre. De son côté, Anne se demande ce qui a bien pu arriver à sa douce petite fille. De la fusion à la confusion, les relations mères-filles bouillonnent d'amour et de LOL.

    Source : Allociné

  • Avis

    J'ai beaucoup hésité avant de noter ce film. Encensé par la critique à sa sortie, considéré comme LE film qui avait réussi à dépeindre la jeunesse actuelle, j'ai eu BEAUCOUP de mal à m'y retrouver. 

    Je ne trouve pas l'héroine attachante, et ai plutôt envie de lui donner des baffes qu'autres choses. Est-ce un mauvais film pour autant ? Je ne pense pas. Ce dont je suis sûre par contre, c'est que je ne suis pas le public visé : je n'ai jamais eu ce genre d'adolescence, ni même eu l'envie qu'elle y ressemble. 



Amour et Turbulences

Amour et Turbulences
Évaluer cet élément
(3 Votes)
  • Réalisateur Alexandre Castagnetti
  • Date de sortie 2013
  • Acteurs principaux Ludivine Sagnier, Nicolas Bedos
  • Note 7 / 10
  • Synopsis

    Alors qu'un avion la ramène de New-York à Paris où elle s'apprête à se marier, la belle Julie se retrouve assise à côté d'Antoine, un séduisant débauché qu'elle a aimé 3 ans plus tôt. Elle va tout faire pour l’éviter alors qu'il compte sur ces 7 h de vol pour la reconquérir! L'occasion pour nous de voyager dans le passé et de revivre leur rencontre, leur amour, leur rupture, autant de scènes rocambolesques, romantiques et corrosives qui vont faire de ce voyage le plus bouleversant de leur vie.

    Source : Allociné 

  • Avis

    « Amour et turbulences » confirme mon idée que les Français s’améliorent en comédie romantique.
    Le duo fonctionne bien, la romance est touchante. La mise en scène est dynamique et la bande son agréable.
    L'aspect comédie du film est réussi, plus grâce aux interventions des personnages secondaire de l'avion que grâce à l'humour lourdaux du meilleur ami : toujours est-il que cette comédie romantique vaut le coup d'oeuil.



Racing hearts

Racing hearts
Évaluer cet élément
(3 Votes)
  • Réalisateur Dominique Deruddere
  • Date de sortie 2014
  • Acteurs principaux Jamie Dornan et Charlotte De Bruyne
  • Pays Allemagne et Belgique
  • Note 6,5 / 10
  • Synopsis
    Colin, un businessman new-yorkais, doit choisir entre sa carrière et l'amour de sa vie. 
     
    Source : Allociné
  • Avis

    Après le succès controversé de 50 nuances de Grey, nous retrouvons le magnifique Jamie Dornan pour notre plus grand plaisir. Il s'agit ici d'une production allemande et belge n'ayant pas fait beaucoup de bruit au moment de sa sortie. Je me suis donc décidée à tenter l'expérience...

    La première impression que nous donne le film, c'est qu'il est réalisé d'une manière simple et sans fioriture. C'est peut-être dû au cadre des Flandres, que l'on apprend à apprécier au fur et à mesure, tout comme Colin, le businessman américain dans toute sa splendeur. Cela nous amène au rythme que j'ai trouvé à la fois lent et poétique. C'est curieux, parce que normalement, on a envie de passer certaines scènes que l'on trouve molles et sans saveur, ce que je n'ai pas ressenti ici.

    Le personnage incarné par Jamie Dornan est froid, ambitieux et sans scrupules, sans tomber dans le piège de la caricature. Le problème se situe pour moi dans son évolution. Je n'ai pas réussi à ressentir sa sincérité. Le personnage d'Isabelle incarné par Charlotte De Bruyne (que je ne connaissais pas jusqu'à présent) est tout simplement juste et authentique. En ce qui concerne l'histoire d'amour en elle-même, il a manqué d'un petit quelque chose pour en faire une très bonne comédie romantique. Les quelques scènes que les héros partagent à l'écran sont belles, mais à cause du rythme lent du film, on n'arrive pas à accrocher à ce couple autant qu'on le souhaiterait.

    Les personnages secondaires sont au final plus touchants que les principaux, à commencer par le grand-père d'Isabelle. On voit bien la relation fusionnelle qui existe entre l'éleveur et ses pigeons. L'histoire de Bel Ami, ce pigeon qui a sauvé des centaines de soldats durant la Première Guerre mondiale est magnifique et rajoute encore plus de profondeur au film. J'ai par ailleurs beaucoup apprécié les personnages du prètre et de sa gouvernante. Leur accent et leur authenticité font que l'on arrive à se projeter dans les Flandres.

    Au final, Racing Hearts constitue plus une romance dramatique qu'une véritable comédie romantique, même si nous avons droit bien entendu à un joli happy end à tous les niveaux. C'est un film à regarder l'hiver, sous la couette avec un thé chaud, mais il a manqué d'un petit quelque chose pour que je finisse émue aux larmes.